Ce fou de champignons -

Partition pour un acteur, un danseur et une contrebasse

d’après “Essai sur le fou de champignons - Une histoire en soi "

 

                          de Peter Handke

 

Traduit de l’allemand ( Autriche) par Pierre Deshusses

Projet 2022

 

Note d’intention

 

 

« N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace. »

Ralph Waldo Emerson

 

 

Ce fou de champignon - Partition pour  un acteur, un danseur et une contrebasse  est un projet de pièce de théâtre, musicale et chorégraphique tirée du livre de Peter Handke, « Essai sur le fou de champignon ». Ce texte, récit d’un récit, conte désillusionné mêlant le vrai et la fiction, décrit une passion, la recherche de champignons, qui s’ancre dans l’enfance pour refaire irruption dans l’existence de l’adulte de manière spectaculaire avec la découverte inopinée d’« une licorne surgie comme par enchantement », un cèpe, roi des sous bois qui deviendra instantanément lors de ce  face à face insolite la créature mycologique de ce fou de champignon.

Face (s) à face (s)

Enigme parmi les énigmes, la manière humaine d’être vivant est plus riche quand on la partage avec les autres formes de vie de la grande famille, quand on leur prête attention, quand on fait justice à leur altérité. Ce jeu de parenté et d’altérité avec « ceux » que l’on rencontre participe de ce qui rend si riche le « mystère à vivre »  d’être humain. A quoi ressemble une vie humaine, l’expérimentation qu’est la vie, lorsque l’ego ne se pense plus comme un maître dominant d’une main de fer des pulsions dévitalisées, mais comme un collectif étrange de rencontres faites de créatures sauvages et fabuleuses, de chemins ombragés et mystérieux, de trésors surgis des profondeurs et d’imaginaires pleins de vie ? Le face à face de ce conte pour adulte entre l’ami d’enfance de Peter Handke et la créature-champignon, fantasmé ou non, nous permettra d’approfondir sous un angle encore différent notre travail et notre réflexion sur l’Enchantement, cette complexité du rapport à l’autre, fil rouge de nos deux derniers spectacles.

Il sera ici question d’initiation, de quête de sens, de compréhension du monde, de la nature, des autres et plus précisément de sa propre relation à soi, de l’art de vivre en bonne intelligence avec ce qui, en nous, ne veut pas être domestiqué, de composer avec ces deux instances de soi que sont la raison et la passion.

 

Ce face à face, ce sera aussi celui du chemin de la création artistique ; celui de l’auteur, celui de notre propre travail de plateau ; cet élan vers l’action, que Peter Handke compare à un début de western crépusculaire où le héros part sereinement vers de nouveaux horizons inconnus censés le révéler à lui-même.

Ce projet sera enfin l’occasion pour la compagnie d’élargir le champ de sa dramaturgie habituelle en imaginant le récit sous différents angles artistiques : celui du théâtre, de la musique et de la danse. Là encore il y sera question de rencontres, d’ajustements et d’égards entre les artistes et de leurs tentatives à converser artistiquement les uns avec les autres pour que la note transmise soit au plus juste.

 

Adaptation et mise en scène : Fabrice Hervé

Interprétation : Vincent Debost

Danseur chorégraphe : Victor Duclos

​Création lumière, régies : Eric Pedini

Création musicale : Vladimir Torres

​​Production : Compagnie tourner la page 

Coproduction : Région Normandie - Département de la Manche -  L’Archipel, scène conventionnée Granville - Théâtre de Saint Lô - Communauté d'agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie 

et le soutien de  :  La Cité Théâtre - L'étincelle Théâtre de la ville de Rouen - la ville de Bréhal.

dossier artistique